Ecriture Créative

[Ecriture Créative] Un romain (pas encore fini)

[Ecriture Créative] Un romain (pas encore fini) dans Ecriture Créative«Kafelnikov, mathématicien d’origine russe, avec plein de paradoxes. Il a joué un rôle dans sa vie comme un idiot la plupart du temps. Il a des comportements grossiers, comme cracher aux autres, ôter son pantalon au public et pousser tout à coup les gens autour de lui. Cependant, quand des gens perdent ses patience et décident de lui envoyer aux institutions médicales, il tape son front, crache un morceau décrie dans sa bouche et écrit au tableau un morceau de preuves merveilleux d’une solution d’un problème. Seulement des meilleurs mathématiciens peuvent comprendre ces formules. Son écriture est rapide, et la craie est toujours humide, mais son écriture est gracieuse. C’est plutôt par la main d’une dame »

Bonnard, il est en train de lire une bibliographie de Kafelnikov. Il est déçu parce que sa situation est totalement différente. Bonnard a exprimé son talent mathématique extrêmement élevé quand il était petit, qui était reconnu comme un prodige. Il avait douze ans quand il comprenait l’essence de la théorie des nombres, et à l’âge de quinze ans, il est entré à l’Université de Pierre et Marie Curie. Et il est devenu un professeur le plus jeune à l’école. Cependant, à l’âge de ses vingt-deux ans, il s’est passé un déclin intellectuel important. Depuis ce moment-là, il n’avait plus de résultat dans le math. Aucun résultat. Ce qui est pire c’est qu’il est en train de devenir un fou.

Ce point de tour est très clair, quand il regardait une thèse de Riemann dans une salle de lecture Sur les nombres premiers inférieurs à une valeur donnée. En fait, il pouvait réciter presque cet article, et il faisait la préparation pour l’hypothèse de Riemann, mais il ne pouvait pas trouver un point d’entrée depuis longtemps. Il se souvenait ce jour que le vent était très grand. Le vent par contre exprimait une atmosphère paisible de la salle.

En face de lui, il était un homme défiguré à cause de brûlure. Sa main paralysée était en train de retourner des pages d’un livre. Soudain, Bonnard se sentait  fatigué. Son esprit est tombé dans le chaos, et il a été contraint d’arrêter de penser. Il pensait qu’il serait restauré après une petite pause mentale, mais à sa grande surprise, depuis ce moment-là, son esprit a commencé à s’effondrer. Au début, il trouvait qu’il avait un gros problème sur certaines questions soulevées par des élèves et des amateurs de mathématiques. Plus tard, il a perdu la capacité de calcul mental, et il ne pouvait pas lire sa montre. Il a demandé des aides d’un psychologue, mais il a rapidement été dit que ce n’était pas le problème psychologique, mais plutôt intellectuel. Il est allé à l’hôpital pour examiner. Et il n’avait aucun dommage organique.

Par conséquent, il trouvait de nombreuses raisons de s’échapper, de ne pas participer aux conférences universitaires. A part de math, Bonnard ne sait presque rien. Comme son intelligence est déjà à la situation terrible, il est impossible de trouver un autre travail. Seulement pour la dignité, il a décidé de garder son secret. Puis il a coupé tout contact avec ses parents et ses amis. Il s’est caché seul dans une petite communauté dans un appartement à Paris. Autre que la télévision, il ne faisait rien. Parfois il riait inexplicablement…

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Unmondeaumasculin |
La Petite Lyonnaise |
Modelesreduitsreunion |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Jeanpaul38
| Locationbarcares
| Melusinecoc